Un musée Nintendo et autres news rétro de la semaine

Projet de musée Nintendo Gallery
Nintendo a annoncé vouloir transformer son ancienne usine Uji Ogura en musée d’ici mars 2024. Créée en 1969 pour fabriquer les cartes à jouer et gérer les réparations du service après-vente, elle n’avait plus lieu d’être depuis le transfert de ses activités vers une nouvelle usine, également à Uji en banlieue de Kyoto, en novembre 2016. Ce chantier, qui porte le nom de Nintendo Gallery pour le moment, s’inscrit d’ailleurs dans le cadre du plan de rénovation du quartier Ogura.
Source : Nintendo Life

The Legend of Shonan (MSX2)
Après la traduction de Navitune – The Dragon Voyage (1990) il y a un mois environ, le Français DJANGO est déjà de retour avec un nouveau patch pour un titre MSX2, cette fois le jeu de stratégie The Legend of Shonan publié en 1990 par Victor.
Source : MSX.org

On passe à présent au homebrew, avec tout d’abord les résultats de la SEUCK Compo 2021. Le grand vainqueur est un habitué de la compétition puisqu’il s’agit de Alf Yngve (Flying Cobra) avec Droid Rumble, cinquième jeu en lice livré fin mars et qui arrive assez bien à contourner les limites de Shoot ‘Em Up Construction Kit (1987) avec un titre plus proche de l’action/plateforme.

On reste sur Commodore 64 avec la démo, sur CSDb, de Same64, le portage par un certain Toki du classique jeu de réflexion souvent connu sous le nom de SameGame depuis les années 1990. Mais ses origines remontent en fait à Chain Shot! (1985) créé par Kuniaki Moribe sur micro-ordinateurs Fujitsu et publié sous forme de listing dans le mensuel Gekkan ASCII.

Commodore 64 encore et enfin pour Judge Dredd in House of Death, qui n’est pas un demake du jeu vidéo des années 1990 mais un jeu d’aventure façon Livre dont vous êtes le héros. Il est en effet basé sur le récit éponyme du tout premier numéro du bimestriel Diceman de 1986, une déclinaison de l’hebdomadaire 2000 AD proposant chaque fois deux ou trois bandes dessinées interactives. Le collectif Atlantis nous promet une sortie cet été.
Source : Indie Retro News

On passe sur Intellivision pour Robot Army, un jeu à la Berzerk (1980) créé par Óscar Toledo « nanochess » Gutiérrez (The Leprechaun’s Flight). Le titre n’est pas tout à fait prêt mais son éditeur Elektronite, qui n’a rien publié depuis des mois, se retrouve en difficulté et a donc ouvert prématurément ses précommandes sur AtariAge. De soixante-dix exemplaires initialement, il est passé à cent sous la pression de la demande mais ils seront sans doute tous réservés quand vous lirez ces lignes… Mais William Moeller signale qu’il y en aura d’autres plus tard.

Intellivision également avec Carlos Madruga qu’on n’arrête plus… Après avoir gagné le concours IntyBASIC avec Infiltrator, il semble plancher sur au moins trois projets, un portage d’Eggerland Mystery (1985) et The Pandora Incident déjà mentionnés, mais aussi une adaptation du tout premier jeu Ghostbusters (1984) créé pour Activision par notre membre d’honneur David Crane, qui s’est lui-même mis au homebrew récemment pour mémoire…
Source : Indie Retro News

On reste du côté des consoles pré-NES et avec un autre développeur talentueux, John W. Champeau (Avalanche), qui planche notamment sur un portage du vénérable Turbo (1981) sur Atari 2600. Il faut dire que si le jeu de course de SEGA avait été adapté sur Intellivision et ColecoVision, la version 2600 promise par Coleco n’avait jamais été terminée, son programmeur Michael Green ayant été renversé par un chauffard. Un prototype achevé à 80% avait toutefois été retrouvé en 2006, mais le Turbo Arcade que nous promet Champeau en 2022, et dont on peut récupérer une démo à cette adresse en attendant, est à des années-lumière
Source : Indie Retro News

Et puisque l’on parle de la NES, voici que ressurgit, dix ans après sa création, Super Bat Puncher ! Lors de notre live consacré au studio Morphcat Games (Micro Mages, Spacegulls), nous n’avions pas manqué de demander si cette démo allait enfin devenir un véritable jeu… Eh bien toujours pas, puisque c’est la démo elle-même, apparemment distribuée en cartouches à vingt exemplaires à l’époque, qui bénéficie d’une réédition mais cette fois sur Famicom et chez Broke Studio, qui a récemment publié Kubo 3 sur le support. Le jeu se précommande complet en boîte pour 45 € hors frais de port, sachant qu’il devrait être expédié en fin d’année.
Source : Indie Retro News

On passe à présent au néorétro avec tout d’abord SKALD: Against the Black Priory, un RPG au look C64 financé via Kickstarter il y a deux ans jour pour jour et dont on annonçait mi-avril la sortie début août, du moins en accès anticipé. Eh bien on peut d’ores et déjà essayer le jeu de Scape-IT grâce à un prologue disponible depuis peu sur Steam et GOG.com.
Source : Indie Retro News

Hier soir se tenait, en amont de l’E3, un évènement dédié aux indés baptisé Guerrilla Collective. Parmi les participants, on, trouvait l’éditeur 2Awesome Studio présent avec deux jeux. Le premier est Aeon Drive, abordé pour la dernière fois l’été dernier et dont on peut enfin récupérer la (nouvelle) démo directement sur Steam, sans passer par le Discord dédié. Ce jeu d’action-plateforme cyberpunk et jouable à quatre est attendu cette année sur PC et consoles.
Et le deuxième jeu est AK-xolotl, un shoot ’em up à deux sticks mettant en scène le curieux amphibien d’Amérique du Sud. Lui aussi est en démo sur Steam.

On reste sur Steam avec la démo de Wife Quest, le nouveau jeu du studio brésilien Pippin Games. On avait déjà hésité à évoquer ici leur mignon mais très basique Kawaii Deathu Desu, or leur nouvelle production semble offrir une aventure plus profonde tout en gardant son humour.

On passe à quelque chose d’un peu plus sérieux avec Manafinder, un RPG à la japonaise que l’on vous présentait début mai. Toujours attendu dans le courant de l’année prochaine, le jeu de Wolfsden bénéficie désormais lui aussi d’une démo sur Steam.

Et qui dit RPG et Japon dit Wizardry, une série étonnamment populaire là-bas. Outre un nouvel épisode prévu l’année prochaine sur mobiles, Wizardry VA, c’est Wizardry Gaiden: Itsutsu no Shiren – The Five Ordeals (2006) sur PC, l’un des épisodes les plus appréciés grâce à son éditeur de scénarios, qui arrive le 18 juin en accès anticipé sur Steam. Cet état devrait permettre de raffiner encore l’interface revue et corrigée, et surtout de bien tout traduire en anglais.
Source : Gematsu

On reste au Japon qui a également eu droit à son évènement indé hier, INDIE Live Expo. L’un des jeux dévoilés était Koumajou Remilia: Scarlet Symphony, le remaster pour Steam et Switch d’un jeu PC japonais de 2009. Il est basé sur l’univers Touhou Project tout comme le récent Touhou Luna Nights, mais il ressemble encore plus à un Igavania avec son univers gothique – l’illustration du jeu fait très Ayami Kojima… Et pourtant, il n’est pas développé par la Team Ladybug (Deedlit in Wonder Labyrinth) mais par Frontier Aja et il doit sortir cette année via l’éditeur coréen CFK.
Source : Gematsu

Annoncé lors du même évènement et prévu sur les deux mêmes plateformes, FILMECHANISM est toutefois très différent en termes d’univers comme de gameplay, puisqu’il s’agit d’un jeu de réflexion basé sur l’enregistrement de l’état du niveau pour tricher avec la temporalité… Le jeu de Chemical Pudding doit sortir également cette année et il dispose déjà d’une page Steam.
Source : Gematsu

Enfin, l’évènement a aussi été l’occasion de montrer à nouveau Transiruby, le prochain jeu de Skipmore (Kamiko) aux côtés de Picontier que l’on avait d’ailleurs également abordé en septembre. Si ce Metroidlike co-développé par Esquadra avait initialement été annoncé sur Switch, seule une sortie cet automne sur Steam a cette fois été évoquée…
Source : Gematsu

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/200226/un-musee-nintendo-et-autres-news-retro-de-la-semaine/