Un Mega Man fictif évolue et autres news rétro de la semaine

En toute fin d’année 2017, on évoquait le projet de Simon S. Andersen (Owlboy) de recréer sous forme de fausses captures d’écran les deux Mega Man sous MS-DOS du début des années 1990, mais avec des graphismes bien plus soignés quoique basés sur la palette de la NES. Le style avait ensuite quelque peu évolué et il avait même créé une animation, mais le souci est qu’il a suscité de faux espoirs chez les fans, car il ne s’agissait pas d’un jeu en développement tout comme son Chrono Break quelques mois plus tard… Le graphiste norvégien a en tout cas décidé de reprendre son Mega Man DOS: Dyna Man, afin de créer une animation plus longue et arborant une réalisation plus 16/32-bit, à mi-chemin entre la Super Nintendo et la PlayStation selon ses dires.
Source : Kotaku

On passe sans transition à la scène homebrew, tout d’abord avec l’Atari XL/XE. L’Américain Ken Jennings vient en effet d’y adapter 1nvader, un pastiche de Space Invaders (1978) où il n’y a qu’un envahisseur à repousser, créé par Darren Foulds il y a deux ans sur Commodore 64. Ce portage n’offre pas encore de son mais une version bêta est disponible sur GitHub.

On passe à présent à l’Amiga comme d’habitude bien servi. Ayant livré son Turbo Sprint début mai, Graeme « McGeezer » Cowie s’est attelé à un portage de Kung-Fu Master (1984) qui n’était pas sorti sur le micro-ordinateur de Commodore à l’époque. Le développeur a déjà publié trois vidéos de test comme celle ci-dessus, et le projet n’en est visiblement qu’à ses débuts mais vise cette fois des configs plus modestes comme il l’a expliqué sur English Amiga Board. Il est en tout cas intéressant de noter que comme pour son Rygar AGA, Cowie passe de nouveau après une première tentative que l’on évoquait il y a deux ans mais qui semble abandonnée.
Source : Indie Retro News

Autre portage d’un classique inédit sur micros 16-bit, celui du Green Beret (1985) de Konami. Et là encore, on avait déjà évoqué une tentative précédente abandonnée il y a plus de quatre ans… Mais pour le coup, Dante Mendes, qui planche en parallèle sur son alléchant Primal Blade, semble progresser très vite grâce au moteur Scorpion et pourra donc sûrement concourir avec à l’AmiGameJam – il lui reste encore près de six mois pour rendre sa copie…
Source : Indie Retro News


Si l’on reste sur le moteur Scorpion, on passe aux productions originales avec tout d’abord le très alléchant Creeping Me Out: Hex Night que l’on avait laissé à la mise en ligne d’une première démo fin juin. Le jeu d’action/plateforme signé Michael Dawes alias MixelMagic continue de bien avancer comme en témoigne cette vidéo d’un nouveau niveau se déroulant dans les égouts.
Source : Indie Retro News

Amiga encore et enfin avec cette fois un jeu déjà sorti, Inviyya, en avril dernier, mais il se trouve que Michael Borrmann alias Tigerskunk a décidé d’enrichir son shoot ’em up d’un niveau inédit, pour le moment uniquement disponible sur la version disquette via itch.io. La version CD32 devrait suivre mais ce devrait être la dernière mise à jour du jeu, le développeur souhaitant à présent se concentrer notamment sur le prochain, Krogharr.
Source : Indie Retro News

Et on termine la section homebrew de ce bilan sur ColecoVision, avec la mise en vente de l’édition physique de Suite Macabre pour $60 (51 €) hors frais de port chez CollectorVision. Bien qu’il soit déjà disponible sur MSX depuis la fin de l’année dernière, le jeu de Maltanto (Jet Ready) aurait en fait été créé sur ColecoVision à l’origine, et il ne nécessite donc pas d’extension.

On passe à présent aux plateformes modernes, et tout d’abord à un jeu que l’on n’avait pas évoqué jusqu’à présent. En effet, si Super Monkey Ball Banana Mania se présente comme l’épisode ultime combinant des niveaux de divers épisodes de la série, il ne relève pas autant de notre ligne éditoriale que le récent remaster Super Monkey Ball: Banana Blitz HD… Mais on pouvait difficilement résister à l’annonce de la possibilité de débloquer Beat de Jet Set Radio (2000) en personnage jouable. À noter que ceux qui auront opté pour la version numérique deluxe, disponible elle aussi le 5 octobre sur PC via Steam ou sur consoles, pourront utiliser d’autres persos rétro et même des balles contenant une Game Gear, une Saturn ou une Dreamcast ! Tous ces éléments seront également disponibles séparément sous forme de DLC.
Source : Gematsu

Des boules, on passe aux bulles pour Bubble Bobble 4 Friends qui était censé arriver en mars sur Steam, après sa sortie sur Switch en novembre 2019 puis sur PlayStation 4 un an plus tard… Désormais attendu avant la fin de l’été, le jeu compensera ce retard par l’ajout d’un éditeur de niveaux bénéficiant de l’infrastructure Steam’s Workshop pour les partager avec la communauté. Pour l’occasion, cette version PC aura donc un nouveau sous-titre, The Baron’s Workshop.
Source : Gematsu

On reste dans le kawaii mais on change de genre pour le Pokémonlike Monster Crown. Disponible uniquement sur Steam depuis un peu plus d’un an mais en accès anticipé, le jeu de Studio Aurum doit arriver en version finale le 12 octobre. L’éditeur SOEDESCO a profité de cette annonce pour présenter les éditions physiques prévues sur toutes les consoles, Xbox comprises.

Changement d’ambiance pour revenir sur notre jeu de l’année dernière… Non, on n’a pas changé d’avis mais on avait mentionné en juin que Huntdown avait fait l’objet d’éditions physiques distribuées (mais pas produites) chez Limited Run Games, hélas trop tard car, même si le fabricant a plutôt tendance à ouvrir ses précommandes pendant un mois désormais, c’était cette fois une mise en vente immédiate en stock limité ; les 2000 exemplaires sont partis en douze heures… C’est pourquoi une seconde fournée de cette somptueuse édition collector (avec figurine articulée et cassette audio !) sera proposée ce mardi 10 août sur PlayStation 4 et Switch, a priori au même tarif de $79.99 (68 €). Par ailleurs, une édition physique plus classique (comprenant un manuel et trois pin’s) sera disponible dans la grande distribution le 14 octobre.
Source : Nintendo Life

Un autre de nos jeux préférés l’année dernière était Streets of Rage 4, ce qui nous fait une bonne transition puisque PlatinumGames vient d’annoncer que le légendaire Yūzō Koshiro signera la musique de Sol Cresta, un shoot ’em up né sous forme de poisson d’avril l’année dernière mais finalement confirmé… le premier avril dernier. Ce successeur tardif de Moon Cresta (1980) et Terra Cresta (1985) conçu par Hideki Kamiya lui-même est toujours attendu cette année sur Steam, PlayStation 4 et Switch mais, comme on le constate à la fin de la nouvelle bande-annonce ci-dessus, le studio ne souhaite toujours pas communiquer de date ferme.
Source : Nintendo Life

On avait laissé Axiom Verge 2 fin mars alors que le nouveau jeu de Tom Happ était censé sortir au printemps… Hélas, fin mai, il annonçait qu’il était une nouvelle fois repoussé, et se faisait pardonner en mettant en ligne sur IGN le documentaire consacré à son prédécesseur. Quelques jours plus tard, des versions PlayStation 4 et 5 étaient annoncées aux côtés de celles sur l’Epic Games Store et Switch, et le développeur solo en avait profité pour donner pas mal d’infos sur le PlayStation Blog, dévoilant par exemple que les combats de boss seront optionnels ! Et il vient d’y publier un nouveau bulletin qui révèle la grande nouveauté de cette suite : un monde divisé en deux dimensions parallèles avec des styles visuels totalement différents. Le jeu est toujours attendu cet été officiellement, ou au moins cette année…
Sources : Nintendo Life, Kotaku & Gematsu

La semaine dernière, en évoquant la sortie des deux fangames The Amazing Spider-Man 77 et Batman VS Teenage Mutant Ninja Turtles, on indiquait que Daniele Spadoni, après avoir créé un paquet de crossovers avec The Secret of Monkey Island (1990), travaillait à présent sur une version alternative du classique de LucasArts. En voici une première bande-annonce…

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/204520/un-mega-man-fictif-evolue-et-autres-news-retro-de-la-semaine/