Le Power Glove sur Switch et autres news rétro de la semaine

On débute comme souvent ce bilan sur Amiga mais avec une simple notule pour vous signaler le lancement cette semaine de l’Amiga Blitz Basic Game Jam, qui court jusqu’au 1er septembre. Il s’agit comme son nom l’indique d’un concours de développement de jeux homebrew en Blitz BASIC avec pas mal de prix à gagner, dont votre jeu publié en édition physique par Bitmap Soft pour le meilleur selon le jury et un A500 Mini pour le meilleur selon la communauté… À vos claviers !
Source : Indie Retro News


Il y a ensuite deux autres news concernant l’Amiga à relayer cette semaine avec tout d’abord une seconde démo du jeu de plateforme Duckstroma signé UltraNarwhal (NARWHAR Project Hornwhale), à récupérer comme la précédente sur itch.io. Cette dernière ouvrait d’ailleurs un autre bilan de news il y a quasiment un mois jour pour jour.

Par une coïncidence amusante, le même UltraNarwhal avait présenté il y a un peu plus d’un an un énième (début de) portage de L’Abbaye des Morts (2010) sur Amiga, qui n’était d’ailleurs même pas le premier puisque Alain Thellier en avait créé un en 2015, toutefois limité aux machines modernes sous AmigaOS 4. Croisé depuis sur NES et Falcon, le néoclassique de Locomalito fait donc l’objet d’une troisième adaptation sur le micro de Commodore via le Français Jeeg, dont on peut suivre les avancées sur Amiga France. Dans la vidéo ci-dessus publiée la semaine dernière, le développeur a ajouté les premiers ennemis.

On passe au grand frère Commodore 64 pour prendre des nouvelles du très attendu A Pig Quest que l’on n’avait pas abordé depuis juillet dernier ! Mais outre le fait que son programmeur ait donné un coup de main sur Supremacy 30th Anniversary Edition entretemps, Antonio Savona (Monstro Giganto) a pris la « mauvaise » habitude de ne publier ses vidéos que via Twitter, ce qui est nettement moins pratique à intégrer. On profite donc de celle ci-dessus, publiée par un tiers fin avril mais relayée il y a peu par Rom Game, pour signaler que le développement du jeu est quasiment terminé. Il ne reste qu’à créer la séquence de fin, et surtout à tester tout ça en détail pour éradiquer le moindre bug…
Source : Indie Retro News

Commodore 64 également avec une troisième démo du shoot ’em up Cruiser-X 79, six mois après la précédente, ce qui fait toujours cinq fois moins d’attente qu’entre les deux premières cela dit ! Le pourtant prolifique Richard Bayliss (Tasered in the Crotch) l’a comme d’habitude mise en ligne sur son compte itch.io. La version finale est prévue en décembre.
Source : Saberman

On reste dans le shoot ’em up mais on passe au rival Amstrad CPC pour évoquer ALCON 2020, un jeu sorti il y a (moins de) deux ans comme son nom l’indique. Ce portage signé Abalore (P4: Return to Ganymede) et plus fidèle à l’arcade du Slap Fight (1986) de Toaplan, inclus comme on l’a appris cette semaine dans une future cartouche Evercade, est disponible en cartouche mais en quantités très limitées. Rendez-vous à cette adresse pour plus d’infos.
Source : Indie Retro News

Place aux consoles et tout d’abord à l’Intellivision pour un énième portage de Rally-X (1980) que l’on croisait pas plus tôt que dimanche dernier (enfin sa révision New Rally-X (1981)) sur Commodore 64. Si PlayDivision est affiché à l’écran-titre, il est a priori développé par Intellivision Brasil qui estime sur AtariAge qu’il reste encore pas mal à faire…

Transition brutale avec la Neo·Geo et une cinquième bêta à récupérer sur itch.io du portage de The Eye of Typhoon (1996), la précédente datant d’un mois pile. OzzyOuzo explique dans le bulletin l’accompagnant qu’il a corrigé pas mal de bugs et amélioré l’équilibrage et, qu’à ce stade, il aurait surtout besoin de retours de testeurs pour le mode un-contre-un – évidemment crucial dans un jeu de combat. Ils invitent donc les joueurs à s’y essayer via Fightcade (comme expliqué à cette adresse), puis d’en parler sur le serveur Discord dédié.

On passe non pas à une mais à trois autres consoles car, si Big2Small a évidemment été créé sur Game Boy Color, il est également proposé en édition physique sur Dreamcast et Nintendo 64 – une première pour la machine de Nintendo à notre connaissance. On doit ce jeu d’aventure/réflexion, où l’on doit guider chaque animal à sa nourriture de prédilection, à John Roo de The Retro Room, qui a notamment cosigné Gelatinous et prépare toujours Elland: The Crystal Wars. Les précommandes s’effectuent à cette adresse à des tarifs allant de $24.99 (23 €) à $44.99 (42 €) hors frais de port selon la plateforme et le choix éventuel d’une cartouche PAL ou NTSC en loose ou d’une édition physique complète.

Et on termine la section homebrew de ce bilan sur Mega Drive avec Life on Mars: Genesis, le second jeu d’Oscar Kenneth Albero Ingles de Kai Magazine sur la 16-bit de SEGA après Metal Dragon. Mais s’il s’agit comme ce dernier d’un titre créé à l’origine sur MSX2, il a tout de même pas loin de sept ans et avait déjà fait l’objet d’une version remaniée sur Steam en août 2017. Le développeur en a donc profité pour revoir encore sa copie comme il l’explique sur AtariAge, où il annonce qu’il devrait sortir en novembre ou décembre.

De la planète Mars aux petits hommes verts, il n’y a qu’un pas qui nous permet de faire la transition vers Destroy All Humans! 2: Reprobed, remake du jeu de 2006. Dévoilé en septembre dernier pour les dix ans de son éditeur THQ Nordic, le jeu développé de nouveau par Black Forest Games (Giana Sisters: Twisted Dreams) est attendu le 30 août sur Steam, Xbox Series et PlayStation 5 à partir de 39,99 €. Les précommandes sont déjà possibles.
Source : Gematsu

Direction le Japon pour l’annonce par Square Enix d’un remaster de son contemporain Romancing SaGa: Minstrel Song (2005), lui-même le remake de Romancing SaGa (1992), premier épisode sur Super Nintendo mais le quatrième de la série. Ce qui tombe bien puisque ses deux successeurs ont déjà eu droit à des ressorties en 2017 et en 2019 respectivement, et l’original 16-bit n’avait été traduit en anglais qu’officieusement hélas. Le remaster est attendu « cet hiver » sur Steam, consoles PlayStation et Switch ainsi que sur mobiles.

Remasters enfin avec Klonoa Phantasy Reverie Series qui présentait ses nouvelles cinématiques d’intro il y a seulement deux semaines. Cette fois, Bandai Namco nous propose une vidéo comparative du diptyque attendu dans un premier temps sur Switch avec les originaux Klonoa: Door to Phantomile (1997) et Klonoa 2: Lunatea’s Veil (2001). Curieusement, c’est le remake sur Wii du premier sorti en 2008 qui est montré plutôt que l’original PlayStation, mais l’écart graphique demeure quand même bien visible heureusement…
Source : Nintendo Life

On reste dans la plateforme 3D à l’ancienne avec cette fois avec un jeu « original » même si Spark the Electric Jester 3 s’inspire très clairement de Sonic Adventure (1998) et Cie. Annoncé en septembre 2020, on avait recroisé le nouveau jeu de Felipe « LakeFeperd » Ribeiro Daneluz presque un an plus tard à l’occasion de la mise en ligne d’une démo sur Steam. Il faudra toutefois se contenter ici d’une nouvelle vidéo, sachant qu’aucune date de sortie n’est avancée mais que des portages sur consoles (« idéalement toutes ») devraient suivre.
Source : Gematsu

Autre célèbre créateur de fangames récemment devenu « professionnel » de la scène indé, Merso X, qui se fait désormais appeler Merso Entertainment, avait sorti Bloody Paws: Passion Unleashed pour son premier jeu commercial l’année dernière. Or comme ce dernier, Buccaneers: Shipshape est en réalité un remake largement réinventé de Buccaneers (1989), un obscur jeu d’arcade des Barcelonais de Duintronic dont on évoquait le portage homebrew sur Amstrad CPC en octobre 2020. Or à l’origine, il s’agit en fait d’un hack de Vigilante (1988), et c’est pourquoi Merso l’a totalement transformé pour en faire un beat ’em up avec des déplacements en profondeur comme dans son Teenage Mutant Ninja Turtles: Rescue-Palooza! par exemple. Jouable à quatre, ce titre qui profite ainsi d’un univers original pour le genre dispose d’une page Steam mais ni d’une démo, ni d’une date de sortie…

Lui a fait l’objet d’une démo sur Steam mais elle n’était hélas disponible que pour une durée limitée dans le cadre du festival Rogue’n’Roll il y a un mois. On avait alors signalé qu’AK-xolotl devait faire l’objet d’une campagne Kickstarter et celle-ci est justement en ligne depuis peu. Elle soit servir à enrichir le concept du jeu de 2Awesome Studio mais également de financer des éditions physiques que l’on pourra uniquement se procurer par ce biais. La campagne a déjà triplé son objectif initial, et on peut donc plus sereinement miser au moins 15 € pour la version dématérialisée, également prévue sur consoles en mars 2023.

On reste dans la mitraille mais en vue subjective pour Boltgun, l’annonce rétro surprise du showcase diffusé dans le cadre du festival Warhammer Skulls, consacré aux désormais très nombreux jeux dérivés des univers de Games Workshop. Développé par les Anglais d’Auroch Digital mais édité par le Français Focus Entertainment, ce FPS pixelisé est attendu dans le courant de l’année prochaine sur Steam et lui aussi sur toutes les consoles.
Source : Gematsu

Dans un univers plus proche du Warhammer médiéval-fantastique et surtout bien plus près de nous, Ruggnar est lui 100% français car développé seul par Cyrille Bonard alias Sword N’ Wands, et publié par PID Games. Ce jeu de plateforme/réflexion présente l’originalité de ne comporter aucun ennemi, ce qui ne veut évidemment pas dire que l’exploration sera tranquille pour autant… Et si la bande-annonce ci-dessus indique une sortie ce mois-ci, un communiqué plus récent précise que ce sera le 23 juin sur Steam et sur Switch.

Et donc, sans transition, on passe à la nouvelle expérimentation de Niles Mitchell, qui s’amuse sur sa chaîne bien nommée Will It Work? à tester des vieux périphériques sur des machines récentes, comme un lecteur Zip sur Apple Watch ou un joystick Atari 2600 sur Switch. Et c’est encore sur la console hybride de Nintendo qu’il a essayé de faire fonctionner le tristement célèbre Power Glove de Mattel pour NES, qui par un hasard amusant a fait l’objet d’un récent déballage par Rétro-Polo. Et le plus fou c’est que ça fonctionne pas si mal, même si le bricoleur a dû utiliser une sorte de cadre en bois pour installer les capteurs du gant, bien entendu conçus pour les télés de l’époque. Si vous voulez qu’il le teste à présent sur une autre console moderne ou sur Dreamcast, demandez-lui (vite) sur Twitter.
Source : Gizmodo

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/224914/le-power-glove-sur-switch-et-autres-news-retro-de-la-semaine/