L’illustrateur Yoshitaka Tamaki nous a quittés et autres news rétro de la semaine

On débute ce bilan par la découverte d’un prototype de Crash vs Spyro Racing, comme son nom le suggère un jeu de kart réunissant les deux mascottes modernes de l’éditeur Activision. Déniché dans le disque dur d’une Xbox de développement par Modern Vintage Gamer, ce titre aurait été développé par LT Studios, une société britannique fondée en 1999, intégrée deux ans plus tard à Argonaut Software et qui venait de signer Malice (2004). On peut désormais télécharger ce prototype daté de mars 2004 sur Internet Archive.
Source : Time Extension

L’actualité a sinon été très calme cette semaine, avec pas grand-chose à se mettre sous la dent en matière de homebrew. Mais il y a quand même eu un peu d’Amiga, rassurez-vous, avec une nouvelle démo du portage d’Electroman (1992, MS-DOS) par Paweł « Tukinem » Tukatsch (WoodBlockPuzzle) que l’on vous présentait il y a deux semaines. Ajoutant le second niveau de ce jeu d’action/plateforme polonais, elle se récupère à cette adresse.

Autre machine avec le vent en poupe, la Game Boy Color. Après avoir signalé le lancement de la campagne Kickstarter d’Aaling the Ghost la semaine dernière, Incube8 Games revient déjà à la charge en ouvrant les précommandes des éditions physiques de The Mayor of Sanctuary, un jeu d’aventure signé Anthony Wallace alias Nara Make Games. Il se décline en quatre éditions allant de $9.99 (la ROM) à $124.99 (édition collector limitée) listées ici.

On reste dans les éditions physiques mais on passe aux consoles modernes puisque nos amis de Pix’n Love ont récemment ouvert les précommandes de celles de la compilation Sonic Origins Plus, publié en juin dernier au format dématérialisé. Accompagnée notamment d’un artbook et même d’un boîtier façon Mega Drive si vous précommandez, cette édition collector proposée à 79,99 € est hélas déjà épuisée sur Xbox Series, mais reste disponible sur PlayStation 4, PlayStation 5 et Switch. Sortie prévue en fin d’année.

Avant de passer au prochaines sorties, signalons un easter egg for sympathique dans la version 2.0 de Cyberpunk 2077 qui accompagne la sortie de l’extension Phantom Liberty mais qui est gratuite. Alors que le RPG a fait l’objet d’un demake amateur il y a quelques années, le FPS rétro Arasaka Tower 3D dans lequel on incarne Johnny Silverhand, le personnage interprété par Keanu Reeves, est désormais accessible officiellement depuis une borne d’arcade. Celle-ci se trouve dans une église abandonnée au nord d’une ferme de protéines, point de téléportation des Badlands au sud-ouest de Night City. Composé de cinq niveaux, le jeu se termine toutefois en moins de dix minutes, bien que les déplacements soient assez lents.
Source : Kotaku

On reste dans le FPS car, l’effervescence du Tokyo Game Show passée, l’actualité a été très calme cette semaine jusqu’à la tenue hier soir de la nouvelle édition de la Realms Deep, le live que diffuse 3D Realms à la même période chaque année. Or c’est justement lors de celui de l’année dernière que Slipgate Ironworks (Graven) avait annoncé Phantom Fury, une suite d’Ion Fury (qui va enfin avoir droit demain à son extension Aftershock évoquée il y a deux ans déjà) dotée d’un moteur plus « polygonal ». Eh bien une démo est disponible dès à présent sur Steam, sachant que le FPS est également prévu sur toutes les consoles.
Source : Gematsu

C’est en revanche il y a bien plus longtemps, en début d’année 2020, que Slipgate Ironworks avait annoncé Kingpin: Reloaded, un remaster de Kingpin: Life of Crime (1999). Eh bien ça y est, il va enfin sortir, le 5 décembre, du moins sur Steam – les consoles devront attendre.
Source : Gematsu

Le mois d’avant – oui, on est malheureusement obligé de briser la chronologie pour suivre notre fil – doit arriver Wizordum, un FPS à la Heretic/Hexen signé Emberheart Games (Monster Bash HD) pour le compte de son éditeur habituel, Apogee Entertainment, qui n’est pas totalement étranger à 3D Realms… C’est donc le 15 novembre que le titre est attendu en accès anticipé sur Steam, où une démo est déjà disponible histoire de patienter.
Source : Gematsu

En parlant de la trilogie Heretic/Hexen, son successeur spirituel auto-déclaré, Graven, est lui déjà disponible en accès anticipé depuis le printemps 2021. Mais le jeu de Slipgate Ironworks (encore) quittera enfin cet état le 23 janvier sur PC. Cette sortie ne sera toutefois pas accompagnée par les versions consoles qui arriveront plus tard en 2024.
Source : Gematsu

Même situation pour WRATH: Aeon of Ruin, mais avec une attente encore plus longue puisque c’est depuis novembre 2019 que le FPS de KillPixel est en accès anticipé. D’ailleurs, il avait été annoncé l’année dernière qu’il quitterait cet état au printemps (dernier), mais il faudra donc encore patienter jusqu’au 27 février. Et là encore, les éditeurs 3D Realms et Fulqrum Publishing font preuve de prudence en évoquant uniquement Steam et GOG.com.
Source : Gematsu

Enfin, alors que Project Warlock II n’a lui même pas encore quitté son accès anticipé non plus, son développeur Buckshot Software et son éditeur Retrovibe ont déjà annoncé un troisième volet. Mais celui-ci se déroule apparemment à la suite des évènements du premier Project Warlock, d’où son nom, Project Warlock: Lost Chapters. Il est attendu dans le courant de l’année prochaine sur Steam sans plus de précision pour le moment.
Source : Gematsu

On quitte le FPS (bien qu’on reste en vue subjective) mais on revient au studio Slipgate Ironworks qui chapeautera également Core Decay, un immersive sim créé par Ivar Hill sous inspiration assez évidente de Deus Ex (2000). Il dispose déjà de sa page Steam.
Source : Gematsu

Décidément prolifique, même si on le soupçonne fortement de faire sous-traiter, Slipgate Ironworks a aussi dévoilé Combustion, un action-RPG « dieselpunk » (comme Bioshock si vous voulez) et animalier qui lui – ô sacrilège – n’est pas en vue subjective mais arbore néanmoins une 3D « de 1997 » inspirée par la première PlayStation. Lui aussi ne bénéficie pour le moment que d’une page Steam indiquant une sortie « prochainement » sans plus de précision.
Source : Gematsu

Enfin, on laisse Slipgate Ironworks et même la 3D avec Bloodless, un jeu d’action/aventure au look monochrome se déroulant dans le Japon médiéval. Développé par le studio brésilien Point N’ Sheep, il est lui aussi prévu sur Steam à une date indéterminée.
Source : Gematsu

Trêve de Realms Deep avec tout d’abord la première vraie bande-annonce ci-dessus de Black Finger JET, le fameux run and gun que préparent les anciens développeurs de Metal Slug. D’ailleurs, depuis son annonce en mai dernier, ils ont été rejoints par d’autres vétérans de la série, le graphiste Kuichin et le programmeur Shinichi « Hamachan » Hamada. Encore au stade de l’alpha, il n’est pour rappel attendu que sur Steam pour le moment.
Sources : Time Extension & Gematsu

Enfin, Lunar Ray Games a dévoilé une suite à son populaire Timespinner (2018), croisé pour la dernière fois sur Xbox et Switch en juin 2019. Sans grande surprise, Timespinner 2: Unwoven Dream s’annonce de nouveau comme un Igavania pur jus. Il est bien entendu prévu sur Steam mais également sur consoles, où il sera cette fois auto-édité visiblement.
Source : Gematsu

Et l’on se quitte sur une bien triste nouvelle, la disparition en juillet dernier et à seulement 55 ans de Yoshitaka Tamaki, un illustrateur indissociable de la Mega Drive puisqu’il a œuvré sur Landstalker (1992) et la série Shining Force, mais aussi sur Alundra (1997, PlayStation). Pour plus d’infos, on vous renvoie aux excellents travaux de VGDensetsu.
Sources : Gamekult & Time Extension

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/247031/lillustrateur-yoshitaka-tamaki-nous-a-quittes-et-autres-news-retro-de-la-semaine/