Le nouveau Remute sur GBA et autres news rétro de la semaine

Évènements :
EAT & PLAY 2022 à Villeneuve-d’Ascq (59) avec OrdiRétro : 10-11 septembre
Inscriptions


On débute ce bilan sur Neo·Geo (et techniquement sur Switch) avec Operation: Killmeister, ce mystérieux beat ’em up que l’on découvrait il y a deux semaines. Le studio Kimera GameSoft a visiblement décidé de dévoiler son jeu au compte-goutte d’ici sa sortie au printemps prochain, avec le nouveau teaser ci-dessus qui ne montre toujours pas de gameplay, mais juste un aperçu, incomplet et le plus souvent privé de ses couleurs, de l’introduction.

On reste sur Neo·Geo pour prendre des nouvelles du portage de The Eye of Typhoon (1996), croisé pour la dernière fois début juin. Pas de démo cette fois, mais OzzyOuzo nous propose une vidéo comparative montrant que sa version est nettement plus poussée que l’original sorti sous MS-DOS et 3DO à l’époque, mais annulé sur la console de SNK pour rappel.

On passe sur micro-ordinateur pour un autre portage, celui de New Rally-X (1981) que l’on vous présentait début mai avant de le revoir en fin de mois. Jake de la chaîne TheStuffMade vient juste de publier sur itch.io une première version release candidate, c’est-à-dire potentiellement finale à moins qu’un gros bug ne soit trouvé… Par rapport aux précédentes moutures, il a ajouté la gestion du clavier et la sauvegarde des scores sur disquette, et retravaillé la palette de couleurs pour se rapprocher de l’original en arcade ainsi que le multiplexage des sprites, afin d’éliminer les clignotements quand l’écran est un peu trop chargé.

On passe directement à l’Amiga qui a eu comme souvent droit à une très grosse actu cette semaine, tout d’abord avec le nouveau portage de Flying Shark (1987) découvert fin mai et recroisé un mois plus tard. Magnus Tegström (Scourge of the Underkind) vient de publier la vidéo ci-dessous présentant le deuxième niveau quasiment terminé (à 90% environ) du classique de Toaplan. Le développeur précise avoir désactivé les collisions pour la capture et se demande s’il ne va pas modifier le level design qu’il trouve trop difficile pour lui…
Source : Indie Retro News

On prend à présent des nouvelles du studio Iron Gate dont on n’avait pas évoqué le travail depuis Cuba 1898 il y a presque trois ans !… Il aurait pourtant publié pas moins de huit productions Amiga entretemps, mais il faut dire que José A. « Jojo 073 » González s’entête à utiliser le moteur Backbone franchement dépassé. En témoignent Misión La Luna ci-dessus, un jeu de tir un peu gourmand alors qu’il n’est pas franchement vif, et il en est sans doute de même pour Operación Fallida dont on a que des images sur Amiga France.

Sans doute mieux optimisé mais laissant quand même à désirer, c’est de nouveau le moteur RedPill qui a été employé par S0Y pour porter Temptations (1987) après Abu Simbel Profanation (1985) l’année dernière. Néanmoins, il s’est basé sur un remake mobile de 2017 de ce jeu d’action/plateforme MSX signé Topo Soft dans lequel on contrôle un moine franciscain – protagoniste récurrent de la production espagnole de l’époque… À moins que les musiques soient converties au format mod, cette nouvelle version ne sortira que sur CD32.

C’est à se demander si ces développeurs passeront un jour au moteur Scorpion bien plus convaincant, et qui a récemment fait l’objet d’une mise à jour. Parmi les jeux en développement à l’aide de cet outil, il y a le portage de Wonder Boy (1986) qui avait droit à une nouvelle démo en avril. Acidbottle ne nous propose que la vidéo ci-dessus cette fois-ci, sachant qu’il précise que les musiques sont issues de l’original en arcade, inclus dans l’Astro City Mini et la compilation Wonder Boy Collection. Et à ce sujet, rappelons que le développeur a d’ores et déjà le projet de s’attaquer à Wonder Boy III: Monster Lair (1988) par la suite.
Source : Indie Retro News

Mais comme on le disait déjà la semaine dernière, c’est davantage une production originale comme Creeping Me Out: Hex Night qui pourrait faire la démonstration du moteur Scorpion. Et si on le mentionne encore, c’est qu’après une vidéo ne présentant que deux armes, Michael Dawes alias MixelMagic en a publié une qui semble bien plus exhaustive. L’arsenal est en effet très varié mais, entre les trajectoires parfois délirantes et les bruitages cartoon, on reste quand même plus dans l’action/plateforme que le run and gun frénétique…
Source : Indie Retro News

Puisque l’on parle de run and gun frénétique, cela nous fait une transition toute trouvée pour passer au néorétro avec Prison City, un jeu PC qui fleure bon la NES… C’est Programancer (Dumpy & Bumpy) qui a créé ce prototype durant la première décade de juillet dans le cadre de la Retrograde Jam 3, même si les graphismes avaient été conçus à l’avance durant le mois de juin et que l’ensemble est rehaussé des compositions de Matt Creamer alias Raddland Studios (Shakedown: Hawaii). En l’état, le jeu disponible sur itch.io ne comporte que deux niveaux et un troisième inachevé, mais il est déjà sacrément alléchant…
Source : Rom Game

On passe à présent aux futures sorties dans l’ordre chronologique, avec tout d’abord Fashion Police Squad, un FPS (comme ses initiales l’indiquent) mais rétro et à l’univers bien déjanté. Le jeu de Mopeful Games est attendu le 15 août au tarif de 16,79 € sur Steam, où une démo est disponible, ainsi que sur l’Epic Games Store via l’éditeur No More Robots.
Source : Gematsu

On reste dans le style avec Yars Recharged, le nouveau jeu de l’hypnotique série Recharged lancée par Atari. Comme vous l’aurez compris, après Gravitar: Recharged début juin, Adamvision Studios s’attaque au cultissime Yars’ Revenge (1982) mais semble avoir pris un peu plus de libertés pour moderniser le concept du chef d’œuvre d’Howard Scott Warshaw (E.T. the Extra-Terrestrial). On pourra vérifier ça le 23 août, là aussi sur Steam et l’Epic Games Store, mais aussi sur toutes les consoles, y compris la VCS et la Stadia.
Source : Gematsu

En revanche, pas de date de sortie précise cette année pour Bravery & Greed, un hack and slash en vue de profil à la Cadash (1989), jouable à quatre en local ou en ligne. C’est Team17 qui prendra en charge le jeu de Rekka Games prévu sur Steam et toutes les consoles. Aucune démo n’est proposée pour le moment mais on peut s’inscrire via ce formulaire pour être informé de sa disponibilité et bien entendu de l’actualité du titre…
Source : Gematsu

Il faudra ensuite attendre « cet hiver » pour le retour inattendu de The Rumble Fish (2004) et de sa suite de 2005, deux jeux de combat 2D créés par le studio Dimps et qui n’avaient jamais quitté le Japon jusqu’à présent… Seul le premier avait été porté sur PlayStation 2 et on ignore s’ils font partie des titres Atomiswave convertis sur Dreamcast ces dernières années comme Dolphin Blue (2003). Quoi qu’il en soit, l’éditeur 3goo compte les exhumer avec une sortie mondiale mais n’a pas spécifié les plateformes concernées.
Source : Gematsu

On reste au Japon mais on part dans le pur doujin avec Violet Wisteria, un jeu d’action/plateforme « tout droit sorti de 1991 » et rappelant forcément la série Valis. Le studio nippon KaniPro Games compte le sortir en début d’année prochaine sur Steam.

Eux sont Brésiliens, mais Pippin Games affectionne aussi les magical girls quoique dans un esprit nettement plus coquin et parodique comme l’a déjà montré leur jeu d’action/plateforme Wife Quest. Le studio s’attelle cette fois au beat ’em up avec Maiden Cops, lui aussi attendu en début d’année prochaine sur Steam, mais aussi Game Jolt, Newgrounds et itch.io. En attendant, on peut d’ores et déjà découvrir une démo sur toutes ces plateformes.

Autre démo sur Steam d’un jeu attendu en début d’année prochaine mais dans un registre très différent, celle de The Abandoned Planet. On doit ce point & click au pixelart très réussi à Dexter Team Games, les développeurs du fameux Dexter Stardust : Adventures in Outer Space sorti début mars sur PC, Mac, mobiles et Switch, mais que l’on n’avait pas évoqué ici car son style visuel l’éloignait un peu trop de notre ligne éditoriale… On doute qu’ils aient lancé ce nouveau projet juste pour nous mais on apprécie néanmoins le geste !

Enfin, dernière démo sur Steam avec Super Alloy Ranger, un jeu d’action/plateforme à la Mega Man développé par le studio Alloy Mushroom que l’on suppose chinois. Édité par leurs compatriotes de Gamera Games, il ne dispose pour le moment d’aucune fenêtre de lancement, donc il pourrait aussi bien sortir en 2023 que la semaine prochaine…

Et on finit donc en musique avec le DJ Remute, que l’on avait laissé en février avec la réédition de ses deux albums sur cartouches Mega Drive et Super Nintendo chez Strictly Limited Games, après en avoir sorti un nouveau le mois précédent sur Nintendo 64… Depuis, on a loupé début mai le maxi single ChillOutQuest sur disquette ZIP (!), mais le musicien allemand vient de nous signaler l’ouverture des précommandes de l’album Unity, sur Game Boy Advance comme il l’avait annoncé. On peut donc le réserver au tarif de 34,99 € sur Bandcamp où un aperçu de deux des quinze pistes est disponible, en version embarquée ci-dessous, sachant que la cartouche inclut aussi le clip ci-dessus. Rappelons pour finir que l’album suivant de Remute, Generations, est d’ores et déjà prévu sur Dreamcast !

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/227689/le-nouveau-remute-sur-gba-et-autres-news-retro-de-la-semaine/