Du Portal dans un proto d’Ocarina of Time et autres news rétro de la semaine

Signe que les choses s’améliorent, certains rendez-vous annuels commencent à être annoncés pour 2021 même si, dans le cas de l’Atari Day Nancy (ADN), l’édition 2020 avait été maintenue, ayant eu lieu entre les deux confinements mais surtout en petit comité comme d’habitude. Il est donc toujours indispensable de s’inscrire au plus vite à cette adresse pour l’ADN 2021 qui se tiendra le weekend des 24 et 25 juillet. Le concept et les tarifs sont inchangés.
Source : yAronet

Passions au homebrew et honneur aux femmes avec la talentueuse Natasha « ZOSYA » Zotova (The Dark: Lost Pages) qui tease son prochain jeu ZX Spectrum. Baptisé Travel Through Time Volume 1: Northern Lights, il s’agit visiblement du premier d’une série de jeux de course scénarisés, genre dans lequel la développeuse avait déjà officié puisqu’on l’avait justement découverte, entre autres, avec les déjà impressionnants Drift! et Just a Gal fin 2019.

On passe à l’Amiga avec, pour commencer, une nouvelle vidéo de RESHOOT PROXIMA III, le successeur du RESHOOT R toujours développé par Richard Löwenstein et Kevin Saunders. La dernière vidéo remonte tout de même à la Gamescom fin août.

Sur Amiga également, Turbo Tomato semble inspiré par Buta San/Psycho Pigs (1987) dont il reprend les bombes à retardement tout en se déroulant dans des arènes plus vastes. Conçu par John Girvin, un vétéran revenu à ses premières amours en tant que NIVRIG GAMES, le jeu doit arriver très bientôt et notamment en édition physique chez Bitmap Soft.
Source : Indie Retro News

Et on reste encore sur Amiga pour prendre des nouvelles du portage de Tapper (1983) croisé pour la dernière fois en tout début d’année. Une nouvelle démo est disponible dans la zone réservée aux membres d’English Amiga Board, sachant qu’on a évoqué entretemps une autre adaptation du classique de Bally Midway, cette fois sur Spectrum en février.
Source : Indie Retro News

On change de machine mais on reste chez le même fabricant pour Rogue 64, comme son nom le suggère une adaptation du séminal Rogue (1980) sur Commodore 64. Développée par le duo Badger Punch Games (Shodown, C64 Xmas Bundle), elle fait l’objet d’une démo crackée sur CSDb.

Autre démo crackée sur CSDb, celle de Witch Rescue Service, faisant suite à la toute première évoquée pour Halloween. Bizarrement, Carl-Henrik Skårstedt (Space Orbs) n’a pas mis à jour la page itch.io du jeu, mais il s’agit bel et bien d’une nouvelle version.

On passe à présent au rival Atari pour aborder le travail de Lawrence « Cyrano Jones » Staveley, dont a découvert récemment qu’il planchait sur les portages Jaguar de deux classiques des Bitmap Brothers. Mais le développeur prolifique livre également de temps à autre des créations plus originales comme Last Strike, et il est actuellement en train de peaufiner Gravitic Mines annoncé au début de l’automne dernier. Comme il l’explique sur AtariAge, le jeu est au stade de la bêta et donc en phase de débogage et d’optimisation. Il faudra toutefois se contenter pour le moment de la vidéo ci-dessus présentant le menu principal et l’écran de sélection de niveaux.

Après Conclave of Darklord disponible depuis peu en (six) éditions physiques, Nobuaki Washio planche sur son nouveau jeu MSX et comme pour The Battle of Gojo Ohashi, il le tease à coups de vidéos assez énigmatiques, mais toujours aussi bluffantes pour le support…
Source : MSX.org

Alors forcément, Dangan Trooper fait forcément un peu pitié en comparaison, même si le minimalisme du jeu de Konibii est très clairement voulu.
Source : MSX.org

Et on termine cette section homebrew sur un autre micro-ordinateur 8-bit, puisque l’Autrichien Arnolde, revenu à l’Amstrad CPC après trente ans, motivé par le film interactif Bandersnatch et avec l’aide des outils de Keith Sear (Chibi Akumas), s’est mis au développement de jeux, son rêve de gosse. Officiant visiblement en tant que Leosoft, il a profité du confinement pour créer Gem Jam, un clone de Candy Crush et Cie téléchargeable sur CPCWiki.

On passe à présent au néorétro avec Backbone, que l’on n’avait pas évoqué ici depuis février de l’année dernière, alors qu’on apprenait que le jeu d’aventure du studio canadien EggNut, financé via Kickstarter il y a plus de trois ans, était encore repoussé à 2021 – et c’était avant la pandémie ! Mais ça y est, il arrive et même très bientôt, le 8 juin, du moins sur PC via Steam, GOG.com et l’Epic Games Store. Il faudra en revanche patienter un peu pour les versions consoles, même si l’éditeur Raw Fury promet qu’elles sortiront cette année également.
Source : Gamekult

Deux jours plus tard, donc le 10 juin, sortira Final Fantasy VII Remake Intergrade, la nouvelle version exclusive à la PlayStation 5 de Final Fantasy VII Remake, enrichie d’un épisode mettant en scène Yuffie. Après une nouvelle bande-annonce en début de mois, pas mal de médias ont pu récemment s’essayer à cette nouvelle séquence et Gematsu a compilé pas moins de neuf vidéos dont celle ci-dessus, si vous n’avez pas peur d’être spoilés

Et le lendemain, c’est sur Switch et au tarif de 7,49 € que sortira Inexistence, le Metroidvania que Jonathan Brassaud avait fini par livrer, non sans mal, sur Steam il y a plus de cinq ans déjà… Il sera édité pour l’occasion par Clickteam, dans la mesure où le titre avait été justement créé avec leur outil de création de jeux vidéo, Fusion. Son auteur est de toute façon sans doute passé à autre chose entretemps puisqu’il est graphiste d’interface pour Ubisoft.
Source : Nintendo Life

Un peu plus tard ce même mois de juin, le 22 pour être précis, c’est Super Magbot qui sortira sur Switch au tarif de 17,99 €, mais également sur Steam qui avait accueilli une démo fin avril. Eh bien c’est la console de Nintendo qui a eu droit à sa démo cette semaine, pour accompagner l’annonce de la date de sortie du jeu de plateformes signé Astral Pixel.
Source : Nintendo Life

Et encore plus tard, cet été sans plus de précisions, c’est Gigapocalypse qui fera son arrivée en exclusivité sur Steam. C’est en mars que l’on vous présentait ce jeu de destruction signé Goody Gameworks (Soul of Giga) qui s’est trouvé un éditeur depuis, Headup.

En revanche, il faudra faire preuve de beaucoup de patience puisque c’est au dernier trimestre de l’année prochaine qu’est attendu, sur Steam mais également sur toutes les consoles, Berserk Boy. Développé par un mystérieux studio baptisé simplement BerserkBoy Games, et édité par Big Sugar (Valfaris), cet alléchant jeu d’action/plateformes profitera en plus des mélopées de Tee Lopes, principalement connu pour Sonic Mania mais qui signera aussi les musiques du futur DLC Mr. X Nightmare de Streets of Rage 4. Voilà qui fait envie…
Source : Gematsu

Et comme promis, on finit ce bilan avec le scoop hallucinant que Giles Goddard a révélé lors d’une interview pour MinnMax. Le développeur britannique, qui s’est installé au Japon pour travailler chez Nintendo aux côtés de Dylan Cuthbert, est surtout connu pour Star Fox (1993) et 1080° Snowboarding (1998), mais il a beaucoup aidé la section R&D du constructeur. On lui doit par exemple le visage déformable à l’écran-titre de Super Mario 64 (1996), mais il explique dans la vidéo ci-dessus avoir travaillé sur une démo technique de Legend of Zelda: Ocarina of Time (1998). Or pour celle-ci, il avait carrément conçu, dix ans avant Portal (2007), un système de portails tout à fait similaire hormis qu’il s’utilise avec des cristaux et non un pistolet, nettement moins adapté. Goddard en a récemment retrouvé le code source mais ne peut pas le diffuser comme il appartient à Nintendo, bien qu’il pense que ses supérieurs n’aient pas vu cette démo.
Source : Nintendo Life

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/199734/du-portal-dans-un-proto-docarina-of-time-et-autres-news-retro-de-la-semaine/