DOOM II aussi sur Super Nintendo et autres news rétro de la semaine

Les news du Nintendo Direct et du LRG3 2024 ont déjà été abordées.


On débute pour une fois ce bilan par une excellente nouvelle, car il est si courant qu’un jeu indé s’embourbe dans les affres du développement qu’on ne peut que se réjouir qu’il s’en sorte… C’est début mars 2022 que l’on vous présentait Meifumado, soit peu après l’invasion de l’Ukraine, ce qui a une grande importance ici car le duo Old Bit derrière cet action-RPG est biélorusse. Dans un bulletin réservé aux contributeurs et dont on ne divulguera pas tout le contenu, ce dernier explique qu’il a dû passer par un tiers pour sa campagne Kickstarter, sauf que ce dernier n’a pas pu, volontairement ou non, transférer les fonds au studio… Denis Galewski s’est même retrouvé à faire la majorité du travail tout seul, mais il a réussi et à notre grand étonnement, le titre sortira même très vite, le 18 juillet, mais uniquement sur Steam pour le moment. Il espère toutefois livrer les versions consoles cette année.

Mais il y a beaucoup d’autres arlésiennes dans le jeu vidéo, et Captain Blood en est une belle. Annoncé il y a plus de vingt ans (!) alors qu’il allait être montré à l’E3 de 2004, le jeu des Anglais de Seawolf Studio a ensuite pas mal joué à cache-cache jusqu’à sa dernière apparition… en juin 2010. C’est surtout pour cela qu’on en parle ici, d’autant qu’il est pris en charge par le studio londonien SNEG spécialisé dans les rééditions, mais ce beat ’em up ne relève sinon pas vraiment de notre ligne éditoriale et l’on ne devrait donc pas mentionner son arrivée cet automne sur Steam et consoles grâce à l’aide de General Arcade (Metal Wolf Chaos XD).
Source : Gematsu

Le développement de Pepper Grinder s’est sans doute montré autrement moins compliqué grâce au soutien de Devolver Digital, et le jeu d’action/plateforme signé Ahr Ech a du reste déjà fait son arrivée fin mars sur PC, Mac et Switch. Mais il est désormais également attendu le 6 août sur consoles Xbox et PlayStation, sachant que des éditions physiques sur PlayStation 5 et Switch uniquement ont été confirmées pour le 4 octobre.
Source : Gematsu

On retourne aux développements difficiles voire traumatisants, puisque Platypus (2002) n’aurait jamais pu sortir si son développeur Anthony Flack n’avait pas fait une copie du shoot ’em up sur un CD pour le montrer à un ami, vu qu’il a tout perdu dans l’incendie de sa maison… Succès modeste qui a tout de même eu droit à des portages Xbox 360 et PSP et à une suite, il va faire l’objet d’un remake mené par Flack lui-même et son nouveau studio Claymatic Games qui en a récupéré les droits en 2019. Bien entendu toujours réalisé en pâte à modeler, Platypus Reclayed est prévu « prochainement » sur Steam et consoles.
Source : Time Extension

On reste en quelque sorte dans les remakes puisque Retrolead propose avec Contra Reforged une tentative audacieuse de transformer Contra (1987) en TPS. Car même le récent Contra: Operation Galuga se cantonnait à un gameplay 2D, comme du reste la plupart des épisodes de la série de Konami qui ont expérimenté la 3D… Donc hormis le côté amusant d’avoir conservé la réalisation visuelle et sonore d’origine, il n’est pas certain que le résultat convaincra les fans de la licence mais ça ne coûte rien de l’essayer soi-même sur itch.io.
Source : Time Extension

En parlant de classiques de l’arcade, Blaze vient d’annoncer deux nouvelles cartouches Evercade qui accompagneront la sortie des mini bornes Alpha en novembre. La première, Data East Arcade 2, réunira B-Wings (1984), Crude Buster, Edward Randy (1990), Express Raider (1986), Joe & Mac Returns (1994), Last Mission (1986), Midnight Resistance (1989), Peter Pepper’s Ice Cream Factory (1984), Shoot Out (1985), Super BurgerTime (1990), SRD: Super Real Darwin (1987) et enfin Trio The Punch: Never Forget Me… (1990).
La seconde, Toplan Arcade 3, proposera quant à elle Batsugun (1993) et Batsugun Special Version (inédit), FixEight (1992), Ghox (1991), Out Zone (1990), Truxton II (1992) et Vimana (1991). Les précommandes pour ces deux compilations ouvriront le 26 septembre.

Et puisque l’on parle de Toaplan et de cartouches, sachez que Columbus Circle compte rééditer le portage Mega Drive, publié à l’origine par Visco au Japon en 1991, du jeu d’action/plateforme Wardner/Pyros (1987), lui inclus dans la compilation Toaplan Arcade 2 mais aussi dans une autre destinée à l’EGRET II mini. Disposant d’une page dédiée et déjà en précommande chez Amazon Japon pour 8525 yens (50 €), le jeu est attendu le 27 septembre.
Source : Time Extension

Ce qui nous fait une transition toute trouvée vers la section homebrew de ce bilan, en commençant justement par la Mega Drive. Le Brésilien Yuri d’Ávila alias Davila Games, qui planchait ces derniers temps sur un portage de Street Fighter Alpha: Warriors’ Dreams (1995) et a eu recours au financement participatif pour le titre original Lunatic Fighters, fait de même avec son prochain jeu, le shoot ’em up True Galactic Mission. C’est aujourd’hui même, à l’occasion de la Rio Retrogames, que les précommandes débuteront via la plateforme Catarse.
Source : Time Extension

Mais la Mega Drive n’est apparemment pas prête de cesser d’accueillir de nouvelles adaptations, avec une vidéo de démonstration d’une conversion du mythique Super Castlevania IV (1991), rebaptisée logiquement Mega Castlevania IV. À vrai dire, ce n’est pas la première fois que ce portage est envisagé, puisque Factor 5 avait créé un prototype qui a finalement convaincu Konami d’offrir à la 16-bit son épisode dédié. Cette fois, on doit notamment le développement à l’Américain Daniel alias MD Rom Test qui s’était déjà inspiré de la concurrence avec Space Hunter (qu’on avait attribué à tort à quelqu’un d’autre). Le contrôle libre du fouet n’est sans doute plus de la partie, mais les musiques semblent plutôt bien recrées.
Source : Time Extension

On passe donc logiquement à la rivale Super Nintendo. Car si DOOM (1993) est disponible presque partout, y compris sur la 16-bit de Nintendo (et même sur Atari 2600 !), ce n’est pas forcément le cas de sa suite. Or comme le développeur Randy Linden a diffusé le code source de son portage jugé impossible du premier épisode – il a aussi pour rappel tenté d’adapter Quake (1996) sur Game Boy Advance –, cela a permis à Sunlit de s’en servir de base. L’inconvénient, c’est qu’il s’agit d’un hack du volet inaugural, et qu’il en reprend (pour le moment ?) intégralement les ressources. Par ailleurs, seuls les deux premiers niveaux de DOOM II (1994) sont recréés dans la démo disponible à cette adresse. C’est déjà ça.
Source : Time Extension

Place à la grande sœur, la NES, avec deux jeux faisant l’objet d’une campagne de financement. Le souci, c’est que dans le cas de The Trial of Kharzoid, on a totalement loupé le lancement du Kickstarter fin mai, si bien qu’il se termine aujourd’hui… À l’heure où vous lirez ces lignes, il sera donc sans doute trop tard pour soutenir « l’arkanoidvania » du Québécois Pascal Bélisle. L’objectif de la campagne a toutefois été atteint, et l’on pourra donc sans doute acquérir la cartouche d’autant que le développeur est en discussion avec Broke Studio.

Or justement, l’éditeur vient de lancer une campagne Kickstarter pour Steel Legion, pour le coup un « Metroidvania » bien plus classique, mais néanmoins très alléchant. Ironiquement, il nous vient lui aussi du Québec, du petit studio Aeon & Star Interactive fondé par François Brodeur suite à la pandémie. On peut réserver la ROM du jeu pour 10 € et l’édition physique pour 50 € hors frais de port, sachant que la sortie est prévue pour octobre.

On reste dans les consoles 8-bit mais on passe à la vénérable Atari 2600 avec le nouveau jeu de Mirsad Sarajlic alias Kiki (Boo Fruit). Comme son nom le suggère, Flap Ninja reprend le principe de Flappy Bird même s’il en complique la formule après les premiers tuyaux via des ninjas lanceurs de shurikens comme on le constate dans la vidéo ci-dessus. On peut suivre les avancées du projet et télécharger une démo déjà assez complète sur AtariAge.

On reste chez Atari et sur machines 8-bit mais place aux micro-ordinateurs. Alors que l’on attend toujours Limbo64, le demake officiel de Limbo (2010) sur Commodore 64, des développeurs comme Yaron Nir avaient exprimé sur AtariAge l’envie d’en proposer une version pour Atari 8-bit. Et alors que son collègue Vladimir « PopMilo » Janković planchait sur Tony – Montezuma’s Gold, il a concocté une démo tirant parti de l’extension VBXE dont on peut voir le résultat ci-dessus. Hélas, comme ils n’ont pas obtenu la bénédiction des développeurs d’origine, le projet de devrait pas aller plus loin mais on peut néanmoins surveiller ce sujet.

Les micro-ordinateurs Atari 8-bit, mais également l’Atari 5200 au hardware similaire, pourraient bientôt accueillir un énième portage de Galaga (1981) nommé Galagish. Là encore, le projet est né il y a presque cinq ans d’un défi lancé à la communauté d’AtariAge avec la sortie de l’impressionnant Galagon (2019) sur 2600. Et il a donc été relevé par Scott Bradley alias Gimmee99, qui a fait pas mal d’avancées ces derniers temps avec l’aide de Paul Lay alias Playsoft (Dungeddon) notamment. La dernière démo en date se récupère à cette adresse.
Source : Indie Retro News

Mais le classique de Namco doit également débarquer sur Amiga, puisqu’il s’agit du nouveau projet du prolifique Jean-François « JOTD » Fabre après Phoenix (1980) livré le mois dernier. En réalité, il planchait dessus depuis près d’un an comme il l’expliquait sur English Amiga Board début mai, mais il n’a pas encore créé de page itch.io pour télécharger une démo.
Source : Indie Retro News

Et l’on termine donc ce bilan sur Amiga. Alors que l’on évoquait récemment un ambitieux projet de remake du Dune (1992) de Cryo sur le micro, c’est carrément Robert Koon, l’un des programmeurs de Dune II: Battle for Arrakis (1992), qui souhaite en reprendre le portage Amiga de zéro. Aussi populaire fût-il, l’original tenait sur cinq disquettes et demandait beaucoup de changements, l’introduction et la musique avaient été réduites, il n’y avait ni version AGA, ni version PAL, et même le gameplay avait été impacté… On peut déjà voir la version AGA de l’introduction de ce remaster et soutenir le projet sur le Patreon du développeur.
Source : Indie Retro News

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/257612/doom-2-aussi-sur-super-nintendo-et-autres-news-retro-de-la-semaine/