Super Mario 64 sur Game Boy Advance et autres news rétro de la semaine

On attaque comme souvent ce bilan avec les sorties à venir sur plateformes modernes, à commencer par celle du remaster de Riviera: The Promised Land (2002). On n’avait jusque-là pas relayé l’arrivée sur Switch fin février, puis sur mobiles fin mai, de ce RPG Sting né sur WonderSwan puis porté sur Game Boy Advance puis PSP, car elle était réservée au public japonais, mais le jeu devrait enfin proposer de l’anglais sur Steam le 17 juillet.
Source : Gematsu

En parlant de remasters, après le controversé Star Wars: Battlefront Classic Collection mi-mars, Aspyr Media continuer de dépoussiérer le catalogue Star Wars avec l’assez moyen Bounty Hunter (2002). Réédité sur PlayStation 4 début 2016, le TPS avait quand même fait l’objet d’une édition physique il y a pile cinq ans, quelques mois avant l’arrivée de la série à succès The Mandalorian… Celle-ci n’est donc sans doute pas totalement étrangère à ce remaster prévu sur Steam (où il est déjà en précommande à 17,55 €) et toutes les consoles le 1er août.
Source : Gematsu

Jamais deux sans trois, et à double titre avec un troisième remaster, celui de Sam & Max: The Devil’s Playhouse (2010), également le troisième volet de la trilogie complétée par Sam & Max Save the World (2006-2007) et Sam & Max Beyond Time and Space (2007-2008), déjà ressortis entre fin 2020 et fin 2021. Confirmé en tout début d’année dernière, le jeu toujours signé Skunkape Games devait d’ailleurs arriver en 2023 mais il aura finalement pas mal de retard, puisqu’il faudra encore patienter jusqu’au 14 août sur Steam et consoles.
Source : Gematsu

Le mois suivant, le 24 septembre, ce sera au tour de Disney Epic Mickey: Rebrushed, remake de l’intéressant mais très inégal Epic Mickey (2010, Wii) annoncé fin février. Le jeu des Autrichiens de Purple Lamp et de THQ Nordic est en précommande sur Steam au tarif de 59,99 €, prix qu’il affichera également sur consoles. Et comme on peut le voir ci-dessus, des éditions physiques et collector sont prévues sur toutes les plateformes.
Source : Gematsu

Ensuite, même si l’on a tendance à faire l’impasse sur les innombrables « survivors » en dépit de leur réalisation souvent pixelisée (mais moche), il faut avouer que celle de Karate Survivor a l’air nettement plus élaborée. En outre, le gameplay du jeu d’Alawar (Necrosmith 2) lui-même semble également moins passif puisqu’il est question de combos. On le surveillera donc d’un peu plus près, sachant qu’il est attendu sur Steam dans le courant de l’année.

Ensuite, il faudra carrément attendre l’année prochaine, le 13 février pour être précis, pour castagner sur Phantom Breaker: Battle Grounds Ultimate, version « définitive » du beat ’em up Phantom Breaker: Battle Grounds (2013), croisé pour la dernière fois dans sa version Overdrive en 2017 sur Switch. Cette fois développé par Rocket Panda Games, studio à mi-chemin entre Tokyo et la Californie, le jeu passera de quatre à huit joueurs en ligne, et sortira directement en simultané sur Steam, l’Epic Games Store et toutes les consoles.
Source : Gematsu

C’est également l’année prochaine que sortira Arashi Gaiden, un alléchant jeu de stratégie situé dans l’univers de Pocket Bravery. C’est d’ailleurs le troisième projet que Statera Studio annonce en l’espace de quelques semaines après Shield Strike et Naughty Geese, mais la société basée au Brésil a ici plus le rôle d’éditeur, le titre étant co-développé par leur compatriote Thiago Oliveira alias Wired Dreams Studio dont le Frogue vient de débarquer sur consoles cette semaine. Il n’est pour le moment attendu que sur Steam.
Source : Gematsu

Pas de date de sortie en revanche pour SPGP Super Polygon Grand Prix, même si ce jeu de course polygonal à la Virtua Racing (1992) est censé arriver « prochainement » sur Steam et dans un accès anticipé d’environ trois mois déjà bien détaillé sur la page, ce qui laisse penser que ça ne devrait plus tarder – peut-être même dès le mois de juillet. En attendant, on peut également soutenir son développeur, le Britannique Rozz Games, sur Patreon.
Source : Time Extension

Il faudra sans doute patienter un peu plus pour Dead Rising Deluxe Remaster, comme son nom l’indique le remaster de Dead Rising (2006, Xbox 360) déjà réédité pour ses dix ans. On devrait toutefois en apprendre très vite à son sujet car Capcom a fait cette annonce en préparation de son Capcom Next: Summer 2024 qui se tiendra demain soir, à 22h en France.
Source : Gematsu

On reste chez Capcom mais on passe à la section homebrew de ce bilan pour prendre des nouvelles du nouveau portage Amiga de Street Fighter (1987) réalisé par Mohammed Malik à l’aide du moteur Scorpion. On le croisait pour la dernière fois début novembre alors que le développeur pensait le livrer en début d’année, mais celui-ci planche en parallèle sur Shadow Dancer (1989). Néanmoins, il indique sur English Amiga Board que la vidéo ci-dessus pourrait constituer le dernier aperçu du projet avant sa sortie. Il est en tout cas déjà bien supérieur au portage d’époque signé U.S. Gold, même s’il nécessite un modèle ECS doté de deux mégas de RAM, et Malik doute grandement de pouvoir l’optimiser davantage…
Source : Indie Retro News

La nouvelle démo d’Ecliptic également sur Amiga et à télécharger sur itch.io n’est elle pas finale, mais la dernière à tenir sur une seule disquette comme bwldrbst l’explique à cette adresse. Le développeur y explique que depuis la dernière version en avril, il a surtout ajouté du son, clarifié l’effet des armes (illustré par la vidéo ci-dessus) et corrigé de nombreux bugs. Néanmoins, la démo proposée se limite toujours au premier niveau du futur jeu.
Source : Saberman

Place au rival Atari ST pour une nouvelle vidéo de l’alléchant Miracle Boy in Dragon Land que l’on évoquait pour la dernière fois fin janvier. Pas de démo à télécharger cela dit, mais une belle démonstration de l’impressionnant scrolling réalisé par Samuel Blanchard pour les zones aquatiques du jeu, sachant que cela tourne encore une fois sur un simple 1040.

On reste chez Atari mais on passe aux consoles pour prendre des nouvelles de StoneAge sur 7800 que l’on n’avait pas évoqué depuis début mars. TwentySixHundred avait d’ailleurs conscience de ce silence et vient de se fendre d’une nouvelle démo à récupérer sur AtariAge. Elle ajoute surtout des sons et modifie pas mal de graphismes, même si le développeur annonce d’emblée qu’il réserve d’autres changements pour une prochaine version.

Une fois n’est pas coutume, la Dreamcast a eu de l’actualité cette semaine, déjà avec un portage de Metal Slug (1996). Réalisé par Ian Micheal, celui-ci est en fait basé sur un émulateur Neo·Geo, mais offre au classique une fluidité sans faille, un système de sauvegarde, le choix entre les différentes versions du jeu, et même des musiques alternatives. Rendez-vous à cette adresse pour le téléchargement, y compris de jaquettes pour créer sa propre copie.
Source : Time Extension

Par ailleurs, la console de SEGA pourrait accueillir un portage de Minecraft (2011) – pas exactement le premier puisque l’on évoquait celui de son clone ClassiCube en février. Cela dit, A Flock of Meese avait également mentionné une version GameCube fin mars mais, là encore, il vient de clarifier que le projet serait à terme une création entièrement originale, ne reprenant que le principe du jeu de Mojang Studios pour d’évidentes raisons légales…
Source : Time Extension

Ce qui nous fait une transition toute trouvée pour aborder cette adaptation autrement plus problématique de Super Mario 64 (1996, Nintendo 64) sur Game Boy Advance. C’est en mai que l’on vous présentait ce projet ambitieux de Joshua Barretto, à l’époque où l’on contrôlait un simple tétraèdre. Or il suffit de jeter un œil à la chaîne YouTube du développeur pour constater la belle évolution du modèle 3D… Néanmoins, il est peu probable qu’il puisse distribuer le résultat un jour ; l’éditeur de niveaux Mario Builder 64 est lui toujours en ligne comme il s’agit d’un hack, mais sa vidéo a été supprimée à la demande de Nintendo.
Source : Nintendo Life

Et l’on reste chez Nintendo pour terminer ce bilan avec la restauration d’une vieille vidéo promotionnelle japonaise pour le Satellaview, ce service en ligne Super Famicom assez unique en son genre, et qui fait encore régulièrement l’objet de découvertes passionnantes.
Source : Time Extension

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/257883/super-mario-64-sur-game-boy-advance-et-autres-news-retro-de-la-semaine/